Les origines de la ville de Fourmies

-

Histoire_de_Fourmies

Un lecteur du blog (Mineolas) nous a demandé quelle était l’origine du nom de la ville de Fourmies. Voici quelques éléments de réponse :

En 2003, à l’occasion de travaux de terrassement sur la ZAC de la Marlière à Fourmies, des monnaies et de la poterie gallo-romaines ont été découvertes. Ce sont les seuls témoignages permettant de prouver que des personnes ont vécu ou sont passées à Fourmies durant cette époque. Il faudra attendre le XIème siècle pour voir apparaître les premières formulations du nom de la localité.

Sur un document officiel des Seigneurs d’Avesnes, le site actuel de Fourmies est appelé « Formeias », un terme proche du latin désignant une endroit marécageux. La vallée de l’Helpe à Fourmies a toujours été un endroit très humide et selon la légende les nombreux marécages qui entouraient le site de l’actuelle église Saint Pierre, ont permis à des paysans de s’y installer au Xème siècle et d’être en même temps protégés des invasions. Au XIIe siècle, les noms de Formies, Fourmies, Furmies et Formiis apparaissent dans les registres des seigneurs d’Avesnes, puis des moines de l’abbaye de Liessies. Fourmies est pourvu d’un château fort qui remplit sa mission de fortification frontalière et défend sa marche forestière.

-

Toutefois, en 1637 et en 1638, le village est pillé par le gouverneur de La Capelle. Dès le XVIe siècle, l’activité métallurgique apparaît dans ce pays de minerai de fer, de forêt et d’eaux vives avec le Haut-Fourneau, en amont de l’Helpe Mineure et le Bas-Fourneau, en aval. Tirant parti des placages de sables tertiaires et du bois, l’activité de la verrerie se développe. Les sites verriers, d’abord forestiers et relativement mobiles, s’établissent durablement à Montplaisir sous la haute protection des Princes de Croÿ-Chimay et d’Aremberg qui accordent une concession à la famille de Colnet en 1620. Dans le contexte de l’autarcie économique, l’activité textile est présente dès l’époque médiévale. Au XVIIIe siècle, elle connaît un essor incontestable avec le fil à dentelle. Son âge d’or fut atteint au XIXe siècle.

D’après "Le patrimoine des communes du Nord"-Editions FLOHIC et le site Internet de la ville de Fourmies

Le_blason_de_Fourmies

Le "Blason" de Fourmies : sa partie droite évoque les armes des seigneurs d’Avesnes. Quant à la partie gauche, elle représente les couleurs des seigneurs de Croÿ et des Albret, seigneurs suzerains.

Il existe un ouvrage très complet concernant l’histoire de Fourmies. Il est baptisé « L’histoire de Fourmies, des origines jusqu'au XIXème siècle » par l’Abbé Wiart.

"Dépendant en grande partie de la seigneurie d'Avesnes au XIe siècle, Fourmies possède un passé tumultueux, jalonné d'événements glorieux, souvent douloureux, que l'abbé Wiart nous dévoile à travers le présent ouvrage. Au fil des pages, nous découvrons les moments forts d'une histoire marquée au Moyen Age et sous l'Ancien Régime par le rôle des moines. Ceux-ci construisirent un moulin à farine, et trois barrages connus sous le nom des « Étangs des Moines », en 1694.

Nous apprenons aussi que les guerres de Cent Ans, puis celle de Trente Ans n'épargnèrent pas la ville, qui fut dotée d'une forteresse pour protéger ses habitants au XVe siècle, malheureusement brûlée en 1553 par les troupes d'Henri II venues repousser les Espagnols.

L'abbé Wiart rappelle les épidémies qui ravagèrent le pays entre le XIe et le XVIe siècle. Il évoque aussi les anecdotes qui ont marqué la mémoire locale, comme le trafic de fausse monnaie découvert à Fourmies à la fin du XVIIIe siècle.


L'abbé Wiart a réussi à faire revivre le passé de la cité de Fourmies. Il a effectué de nombreuses recherches pour constituer cette monographie qui ne peut que passionner tous les amateurs d'histoire locale."

Vous pouvez commander ce livre sur l’histoire de Fourmies en cliquant ici : http://boutique.geneanet.org/catalog/product_info.php?products_id=40792

Pour en savoir plus sur l’histoire de Fourmies, cliquez ici : http://fourmies.canalblog.com/archives/2007/08/03/5081010.html

-