De la fleur au miel, goûtez aux délices de la Thiérache !

-

Ruche_6

Un musée original :

Situé au cœur du boccage thiérachien, le « Rucher de l’Aubépine » est composé d’une cinquantaine de ruches et d’un atelier - musée – boutique très original. En venant au numéro 2 de la rue Martin-Rieux, vous découvrirez une ferme typique de la Thiérache, dont la grange a été transformée en un véritable petit musée de l’apiculture. On y trouve une magnifique collection de matériel apicole ancien, des ruches dont la plus ancienne date des années 1880, des extracteurs, une exposition retraçant la vie d’une ruche et l’élaboration du miel, sans oublier plusieurs photographies anciennes relatant le métier d’apiculteur du 19ème au 21ème siècle.

-

Ruche_1

A côté du musée, Anne-Marie et Benoît Beaudoux ont installé une petite boutique de vente de produits de la ruche (miel, pain d’épices, bougies…). On y trouve également le petit atelier de fabrication de bougies en véritable cire d’abeille (santons de Noël, animaux, ruches, œufs de pâques… soit plus de 40 modèles exposés et mis en vente !). Quant aux ruches, elles sont situées autour de la ferme ou dans le secteur de Watigny près de Saint-Michel. Les forêts et les pairies où se trouvent les ruches, regorgent de nombreuses et diverses essences comme les épicéas, les noisetiers, les charmes, les chênes, les hêtres, les bouleaux, le houx, le lierre etc… Toutes ces différentes espèces entrent dans la composition de leur miel !

-

Ruche_8

Pour visiter ce petit musée, il est conseillé de réserver au préalable en téléphonant au 06 10 36 37 06. Vous avez la possibilité de venir visiter le « Rucher de l’Aubépine » en petit groupe.

-

Ruche_2

De la fleur au miel :

Les abeilles butineuses prélèvent le nectar des fleurs et l’emmagasinent dans leur jabot, où ce liquide sucré est mélangé à des secrétions riches en enzymes. Régurgité dans les alvéoles de la ruche, ce liquide est retravaillé par les abeilles. De multiples manipulations permettent de faire évaporer l’eau excédentaire. C’est ainsi que le « Nectar » devient du « Miel » ! Il est bon de savoir que pour faire 1 kilogramme de miel, les abeilles doivent visiter en moyenne 1 million de fleurs. Elles doivent ainsi parcourir près de 40 000 kilomètres ! Notre belle région de la Thiérache possède encore de riches prairies débordantes de fleurs. Du pissenlit au trèfle blanc et rose, du chardon aux haies d’Aubépine, en passant par les fleurs de Colza, d’églantiers, de pâquerettes ou de ronces, toutes ces fleurs donnent une couleur, une consistance, un arôme et un goût qui varie au fil des saisons…

-

Ruche_4

Les vertus nutritionnelles du miel :

Le miel est constitué d’eau et de sucres naturels très facilement assimilables par l’organisme. Le miel a notamment un pouvoir sucrant supérieur à celui du sucre, d’environ 20%. Néanmoins, contrairement à certaines idées reçues, le miel a 20% en moins de kilocalories que le sucre. On trouve également dans le miel un grand nombre de vitamines et d’oligo-éléments. Bref, manger du miel ne peut être qu’excellent pour la gorge et la santé en général !

-

Ruche_5

Les 7 vies des abeilles :

L’abeille d’été vit entre 30 et 45 jours et exerce tous les « métiers » de la Ruche ! Du 1er au second jour, elle peut être considérée comme étant une véritable « fée du logis ». C’est ce que l’on appelle en général « le grand nettoyage du printemps » ! Du 3ème au 10ème jour, les jeunes abeilles vont se transformer en « super nourrice » pour nourrir les plus jeunes larves avec du miel et du pollen. Du 11ème au 18ème jour, les abeilles deviennent « architecte », « géni – Magasinière » et « ventileuse ». Elles se transforment ensuite en « agent de sécurité » du 19ème au 21ème jour, avant de partir à la conquête des fleurs à partir du 22ème jour. Elles partent ainsi récolter le pollen et le fameux nectar des fleurs qui servira à la production du miel.

-

Ruche_7

Renseignements :

Pour en savoir plus sur la vie des abeilles et sur le « Rucher de l’Aubépine, contactez Anne-Marie Beaudoux au 06 10 36 37 06 ou par courriel à anne-marie.beaudoux@orange.fr

Le petit musée du « Rucher » est situé au numéro 2 du chemin d’Any-Martin-Rieux, à moins de 2 kilomètres du centre du village et à 30 kilomètres de Fourmies.