Le poste de Macquenoise - Hirson-Forêt va-t-il retrouver son aspect d’origine ?

-

Dany___Machenoise

 

Le tournage du dernier film de Dany Boon est terminé en Avesnois – Thiérache ! Il reste encore quelques scènes à tourner en studio à Bruxelles et deux jours de tournages sont programmés en Bretagne, à la mi-mai. Plusieurs scènes d'intérieur et d'extérieur ont été mises en boîte lors de la dernière semaine de tournage à Macquenoise. On retiendra entre autre une séquence impressionnante avec la participation de 130 figurants. Cette scène d'agitation autour de la douane sera située au début du film.


Union_du_24_f_vrier_2


Pour leur dernière semaine dans notre région, le réalisateur de « Rien à déclarer » a déplacé ses caméras à Seloignes, une autre commune Belge rattachée à Momignies (tout comme Macquenoise). Des scènes seront ensuite tournées en studio près de Bruxelles jusqu’au 8 mai et c’est la Bretagne qui servira de décor pour les tous derniers plans (2 jours à la mi-mai).

Les décors vont-ils être démolis ?

 

Le restaurant spécialement construit pour le film de Dany Boon et une partie des décors de « Rien à déclarer » vont disparaître dans les jours à venir du site de Macquenoise. Les curieux pourront toujours venir sur place, pour y découvrir quelques lieux symboliques du film, comme le poste de la douane française, les cafés, la chocolaterie ou la station essence, sans oublier le restaurant « le Charlemagne », qui durant plus d’un mois a servi de refuge pour l’équipe du film (restauration, loges, centre de maquillage, d’essayage des costumes, lieux de réceptions…). Les décors pourront-ils être sauvés et reconstitués ailleurs dans un endroit protégé des dégradations volontaires ou des conditions météorologiques ? La question reste sans réponse à l’heure où ces lignes sont écrites…

Dany_Boon___Macquenoise_avril_2010

 

Les touristes pour remplacer l’équipe du film ?

 

Au moment de la suppression des frontières, près de 90 personnes travaillaient à Macquenoise. A cette époque, il y avait comme dans le film 2 agences de douane, 5 cafés, 3 stations essence, 3 magasins de détail, 1 restaurant, des sandwicheries... Bref, un vrai cœur de village animé et qui ne s’arrêtait quasiment jamais de travailler ! En 1993, avec l'ouverture des frontières, la plupart des 90 personnes se sont retrouvées au chômage ou ont été mutées.


Dany_Boon_Thomas_1

(Dernier jour de tournage à Macquenoise, en présence des élus du Nord et de l'Aisne - Photo J.J. Thomas)


L’arrivée de Dany Boon à Macquenoise a été vécue comme un soulagement, une occasion rêvée de redonner vie à ce petit village Belge, qui dans les prochains mois va devenir un lieu de « pèlerinage » pour tous les fans de Dany Boon. La ville de Chimay devrait aussi tirer son « épingle du jeu », d’autant que le nom de la commune sera cité dans le film et que la marque des célèbres bières de la cité princière sera particulièrement bien visible…

Benoit_Poelvoorde___Macquenoise_avec_deux_fans

 

Et maintenant ?

 

En attendant la sortie du film en février 2011, les acteurs touristiques du « Pays de Maroilles et de la Chimay » se sont mis au travail pour proposer des « produits touristiques » capables de satisfaire la curiosité des admirateurs de Dany Boon. Tout reste à construire, afin d’être prêt en 2011. Les « terres de Thiérache » du Nord, de l’Aisne et de la Belgique vont-elles réussir à surfer sur la vague « Dany Boon » ? Avoir des idées, c’est bien, mais pouvoir les réaliser, c’est encore mieux ! Les élus vont-ils soutenir toutes les initiatives des acteurs touristiques des 3 zones concernées ? Réponses à toutes ces questions dans les mois à venir…


Dany_Boon_et_le_vrai_douanier


Quoi qu’il arrive, notre territoire a déjà gagné quelque chose dans cette affaire ! Jamais, les médias ne s’étaient autant intéressés à la grande Thiérache et rien que pour cela, nous pouvons d’ores et déjà remercié Dany Boon d’avoir choisi Macquenoise, le ValJoly et Chimay pour y passer quelques semaines en tournant un film, dont nous attendons la sortie avec impatience !!!


Boon_Thomas_2


Sur cette photo extraite du blog de Jean-Jacques Thomas, on y voit le maire d'Hirson et Jean-Luc Pérat, le député de l'Avesnois qui ont rencontré Dany Boon, juste avant son départ de Macquenoise. Les 2 élus (accompagnés du directeur et du président du "Sonhir 3" à Hirson) ont l'intention de se rendre à Bergues dans les jours à venir. Y- aura t-il un second "effet Bergues" en Avesnois - Thiérache lorsque le film sortira ? Et pourquoi pas !!!