Quand l’Avesnois fait son cinéma avec Yolande Moreau et Martin Provost !

 O__va_la_nuit_2

Photo Diaphana Films

 Après Dany Boon et son célèbre « Rien à déclarer », les terres de Thiérache seront à nouveau à l’affiche des salles de cinéma dès le 4 mai, avec la sortie du film « Où va la nuit » de Martin Provost. On y retrouve Yolande Moreau dans le rôle principal !  Les responsables de l’Office de Tourisme de Fourmies et ses Environs avaient participé aux repérages, en guidant le réalisateur et ses assistants à travers tout le sud-Avesnois. Ils étaient notamment à la recherche d’une ferme isolée, avec un côté ancien, d'un café, d'un restaurant, de plusieurs fermes typiques de l'Avesnois, ainsi que des paysages préservés et sauvages.

Fany_Pouget_et_Paul_Schuler
Fany Pouget, l'assistante du réalisateur en compagnie de Paul Schuler en janvier 2010 (Photo La Voix du Nord)

L’Office de Tourisme de Fourmies avait également été le relais entre la production et les habitants du territoire qui souhaitaient participer à cette nouvelle aventure cinématographique. C’est finalement du côté d’Eppe-Sauve / Touvent et surtout à Flaumont-Waudrechies, entre Avesnes-sur-Helpe et Felleries, que le réalisateur avait trouvé l’essentiel de ce qu’il recherchait !

 O__va_la_nuit_1

Photo Diaphana Films

Le vert bocage de l'Avesnois à la place de l'Irlande !

Yolande Moreau est l'héroïne du film « Où va la nuit ? », l'adaptation du roman « Mauvaise pente » de l'Irlandais Keith Ridgway, mis en scène par Martin Provost, le réalisateur de « Séraphine ». Dans le livre, l’histoire se déroule en Irlande, mais pour bénéficier de l’aide régionale (ce film est produit par la société "Christmas in july" et il a obtenu une aide à la production de 160 000 euros par le Centre Régional de Ressources Audiovisuelles (CRRAV) du Nord - Pas-de-Calais), c’est le vert bocage Avesnois qui a été choisi pour être le décor principal des premières scènes du film. D’après le réalisateur, « l’Avesnois a cette particularité d'offrir un décor vallonné, préservé et sauvage, qui convient à l'ambiance du livre ». Comme pour le film de Dany Boon, même si la région sera repérable dans le film, les noms des villages ont là aussi été modifiés.

O__va_la_nuit_4

Photo Diaphana Films

Synopsis

 Christian est un alcoolique notoire et bat régulièrement sa femme, Rose. Un jour Rose décide de sortir de l’enfer. Elle assassine son mari en l’écrasant avec la voiture, à l'endroit même où ce dernier avait écrasé et tué une jeune fille. Rose maquille son crime avant de partir rejoindre son fils homosexuel, Thomas, à Bruxelles. Elle espère y trouver le soutien dont elle a besoin mais Thomas est tellement englué dans ses propres contradictions et problèmes personnels qu’il ne lui est d’aucun secours. Incapable d’imaginer que sa mère ait pu assassiner son père, il faudra qu’un ami journaliste lui ouvre les yeux. Mais sa réaction ne sera pas celle espérée par tous. Rose doit fuir son propre fils avant qu’il ne la dénonce…

Le_moulin_de_Flaumont

Le moulin de Flaumont-Waudrechies

Un tournage en Avesnois !

 Le réalisateur et l’actrice de Séraphine se sont retrouvés dans le sud-Avesnois du 6 avril au 26 avril 2010, pour démarrer le tournage de leur nouveau film « Où va la nuit ». Après quelques scènes tournées dans les environs d’Eppe Sauvage et de Touvent (l’arrière d’un café à la frontière, une ferme, des scènes au cœur du bocage à 3 kilomètres du ValJoly…), le réalisateur a ensuite posé ses caméras dans une ferme, puis au cimetière de Flaumont-Waudrechies. C’est la ferme de la Taquennerie à Flaumont-Waudrechies qui a ainsi servi de décor principal au premier quart du film. Les propriétaires (la famille Lebecq) avaient accepté de « prêter » leur bâtisse durant 3 semaines. Les décorateurs l’ont légèrement retouché, mais aucune transformation notable ne fut nécessaire.

l__glise_de_Flaumont

L'église de Flaumont-Waudrechies

D’autres maisons du village de Flaumont-Waudrechies, l'église et une scène au cimetière communal ont aussi été filmées par les caméras du réalisateur de « Séraphine ». Le tournage dans la région de Fourmies - Avesnes a donc duré une vingtaine de jours (+ quelques jours de préparation et des répérages en octobre 2009, janvier et février 2010). Les autres scènes ont été tournées essentiellement à Bruxelles et dans la région Lilloise.

 O__va_la_nuit_3
Photo Diaphana Films

Un casting en or !

 Hormis Yolande Moreau (« Louise-Michel », « Séraphine », « Quand la mer monte »…), le film « Où va la nuit » est interprété par Pierre Moure (Madame le Proviseur), Edith Scob et Laurent Capellutto. A leurs côtés, on retrouve des acteurs belges très connus comme Draft Dodgers, Valentijn Dhaenens, Jan Hammenecker ou l’acteur – chanteur Philippe Katerine (que l'on a vu dans « Gainsbourg - (vie héroïque) », « Les Regrets », « Louise-Michel », « Un Homme, un vrai », « Le Voyage aux Pyrénées »).