Une nouvelle formule pour le Prix Théophile Legrand de l’Innovation Textile, sous le patronage de l'Union des Industries Textiles et de l’Institut de France

Logo_Prix_TL_2013

Pour sa sixième édition, le Prix International Théophile Legrand de l’Innovation Textile modifie son règlement et instaure deux catégories pour la remise de deux Prix différents d'un montant identique de 8 000 €. Les candidats peuvent désormais être issus d’un laboratoire d’une école d’ingénieurs textiles ou du laboratoire d’une entreprise textile. Pour être retenu, le projet présenté ne doit pas encore être commercialisé. Les chercheurs ont jusqu’au 31 janvier 2015 pour envoyer leur candidature.

Mad et M Cambier

 Créé en 2009 à Fourmies (France – Nord) par Dominique et Christian Cambier, fondateurs de la Fondation Théophile Legrand – Institut de France, le Prix International Théophile Legrand de l’Innovation Textile est placé depuis 2014 sous le patronage de l’Union des Industries Textiles, syndicat professionnel représentant la diversité des branches et des régions textiles françaises, en relation étroite avec l’Institut de France.

Logo UIT

 Deux Prix de l’Innovation Textile en 2015

 Le « Prix Théophile Legrand de l'Innovation Textile au service de l'industrie » sera décerné au centre de conférences Capital 8 à Paris le mercredi 18 mars 2015 dans le cadre du « Textile Day » organisé par l’Union des Industries Textiles.

Le « Prix Théophile Legrand de l'Innovation Textile au service de l'homme » sera remis à l’écomusée de l’avesnois, musée du textile et de la vie sociale à Fourmies (F – 59), ville natale de Théophile Legrand et de Christian Cambier, fondateur de la fondation Théophile Legrand, le samedi 21 mars 2015.

Remise prix innovation textile 2009_2

 Ces deux prix seront décernés à des chercheurs, doctorants, étudiants de niveau Master ou élèves ingénieurs en contrat en alternance capables d’inventer le textile de demain, par la création originale d’une fibre, d’une étoffe ou de nouveaux procédés de production industrielle textile. Le projet peut être présenté par un candidat individuel ou par une équipe de chercheurs. Le but est de favoriser l’innovation textile, la recherche, l’émulation et l’imagination en mettant en lumière la création technique ou industrielle. Les inventeurs de nouvelles fibres textiles ou de nouveaux procédés de production textile doivent faire preuve de créativité, d’originalité et d’innovation dans la conception de leur projet. La transférabilité au processus industriel est obligatoire. L’innovation présentée doit être réalisable et reproductible dans des conditions raisonnablement rentables. Sa fonctionnalité et son utilité doivent être reconnues ou facilement identifiables.

P8 - 1 - Gauthier Bedek

 60 candidats originaires de 22 nations différentes depuis la création du Prix en 2009

             Avec des candidats venus de toute la planète (Amérique du Nord, Asie, Afrique, Europe, Moyen-Orient, Pacifique…), le Prix Théophile Legrand est devenu en 5 ans le plus important au niveau mondial. Il est le mieux doté dans le domaine de l’Innovation Textile (16 000 € de prix). Depuis sa création en 2009, 60 candidats ont postulé à ce Prix. Originaires de 22 nations différentes (USA, Chine, Grande Bretagne, Italie, France, Allemagne, Belgique, Pakistan, Lituanie, Turquie, Maroc, Égypte, Nouvelle Zélande,Thaïlande, Bangladesh, Inde, Roumanie, Mali, Tunisie, Syrie,République du Kazakhstan et Hongrie), ces 60 candidats sont issus des 24 plus grandes universités, écoles d’ingénieurs textiles ou laboratoires de recherche textile en Europe, en Asie et en Amérique du Nord.

P5 - 4 - Mohamed Kechiche et le Professeur Jean-Yves Drean de Mulhouse

Une référence internationale

             En six ans, ce Prix est devenu une référence auprès des plus grandes écoles internationales d’ingénieurs textiles et des professionnels de l’industrie textile. En débouchant sur des produits concrets, l’obtention de ce Prix est une reconnaissance internationale importante sur le CV d’un candidat sélectionné et d’un lauréat. Plusieurs d’entre eux sont d’ailleurs entrés dans des phases de pré-industrialisation ou de commercialisation de leurs inventions par des sous-traitants de l’industrie automobile et de l’aéronautique ou de grands industriels textiles. D’autres innovations du Prix Théophile Legrand ont été utilisées dans des créations conçues par des stylistes internationaux. Ces concepts avant-gardistes ont été présentés à l’exposition « Futurotextiles » à Paris ou à l’occasion de défilés de mode au Carrousel du Louvre à Paris, à Salvador de Bahia au Brésil, à Cali en Colombie, à Halifax au Canada et à Alger en Algérie…

P5 - 1 - P

 Du textile intelligent aux textiles lumineux, des fibres « autonettoyantes et antibactériennes » au vêtement « détecteur d’obstacles », en passant par un textile auto-rafraîchissant, le développement d’une prothèse de « stent valvulaire » en fibre textile ou la création d'une nouvelle méthode de coloration de la laine, les cinq premières éditions du Prix Théophile Legrand ont mis à l’honneur des procédés parfois révolutionnaires, qui trouvent aujourd’hui des applications dans de nombreux domaines : médical, militaire, sportif, aéronautique, automobile, prêt à porter de luxe, développement durable...

P2 - 1 - Prix 2012 à Paris

 Renseignements :

Paul Schuler, coordinateur du Prix Théophile Legrand : + 33 (0)3 27 60 73 96 ou + 33 (0)6 62 85 60 11 / Courriel : theophile-legrand@hotmail.fr

 Emmanuelle Butaud-Stubbs, Union des Industries Textiles : + 33 01 47 56 31 25 / Courriel : ebutaud@textile.fr

 Site Internet : www.theophilelegrand.com